Protection, sauvegarde et biodiversité

3 points

Notre mission de protection, sauvegarde et biodiversité s’articule de la manière suivante

Les Hortillonnages sont une série de jardins flottants situés près d'Amiens, en France. Ces jardins sont connus pour leurs canaux, leurs îles flottantes et leur culture maraîchère. La sauvegarde des Hortillonnages est importante pour préserver ce patrimoine unique et les écosystèmes qui y sont associés.
Pour assurer la sauvegarde des Hortillonnages, plusieurs mesures peuvent être prises, notamment :
securité - accessibilité

Conservation de l'habitat

Il est essentiel de protéger les canaux, les îles flottantes et les zones maraîchères pour préserver l'habitat des plantes et des animaux qui y vivent.

securité - accessibilité

Sensibilisation

Informer le public sur l'importance des Hortillonnages en tant que patrimoine culturel et environnemental peut contribuer à la sensibilisation et à l'appui à leur préservation.

securité - accessibilité

Réglementation

La mise en place de réglementations locales ou nationales pour protéger les Hortillonnages et leur utilisation durable peut être nécessaire.

securité - accessibilité

Gestion écologique

Une gestion écologique des Hortillonnages, y compris la limitation des produits chimiques et la promotion de pratiques agricoles durables, peut aider à maintenir leur biodiversité.

securité - accessibilité

Impliquer la communauté locale

Impliquer les habitants locaux, les agriculteurs et d'autres parties prenantes dans la gestion et la préservation des Hortillonnages peut renforcer l'engagement envers leur sauvegarde.

securité - accessibilité

Recherche et surveillance

La recherche sur les écosystèmes des Hortillonnages et la surveillance de leur état de santé peuvent fournir des informations précieuses pour leur conservation.

Observations ornithologiques sur le site
des Hortillonnages d'Amiens

En 1991, à l’initiative du Syndicat Intercommunal pour l’Aménagement et la Sauvegarde des Hortillonnages (S.I.A.S.H.), une série d’observations ornithologiques a été engagée sur le site des hortillonnages, dans un secteur bien circonscrit, entre le Pont Beauvillé et l’Étang de Clermont (« Marais de la Herde ») (Source S.I.A.S.H., janvier 1992). Le saviez-vous, près d’une centaine d’espèces avaient été répertoriées…

Voici une liste des espèces

Enfin, les hortillonnages abritent une très grande diversité de plantes. Si Th. Rattel, en 18901, se contente de signaler 74 plantes qu’il tire d’ailleurs de l’étude de Pauquy « Statistiques du département de la Somme » et de la Flore d’Eloy de Vicq, les botanistes de la fin du XIXème s’accordent pour reconnaître près de deux cents espèces repérées à Camon et Rivery, précisant au passage que :

« Si la flore primitive est restée, dans les rieux, à peu près ce qu’elle était autrefois, il n’en (était) pas de même pour les terrains mis en cultures ».

1une étude qui subit à l’époque les foudres de certains membres de la Société Linnéenne du Nord de la France.

Animaux aquatiques

La plupart des espèces d’eau douce d’Europe occidentale sont présentes à l’exception de la truite qui nécessite des eaux beaucoup plus vives.


L’Anguille mesure de 40 à 90 cm son corps est allongé et cylindrique. Elle présente une paire de nageoires pectorales mais pas de nageoires pelviennes. L’anguille se reproduit dans la mer des Sargasses. Ses larves mettent trois ans pour revenir en Europe. Elle se nourrit de mollusques, crustacés et poissons.

Brochet mesure de 30 à 120 cm et pèse 8 à 10 kg. Il a une bouche très grande armée de fortes dents. Il se reproduit de Février à Mai dans des zones riches en végétaux. Il se nourrit de poissons et autres vertébrés.

La Perche est un préda-teur qui peut atteindre 50 à 60 cm pour un poids de 4 kg. Son corps est rayé de bandes sombres. Sa na-geoire dorsale est munie d’épines. Les nageoires pelviennes et caudales sont de couleur rouge.

Gardon peut atteindre 40 cm pour 1 kg. Il vit en troupe, son dos est bleuté, son ventre blanc et ses na-geoires rouges. Il est omnivore. C’est une des proies du brochet.

Le Goujon mesure de 10 à 20 cm, son corps est cylin-drique de couleur brun verdâtre sur le dos et argenté sur le ventre. Il présente une paire de barbillons sous la bouche. Il vit en bande sur les fonds de sable et de gra-viers.
Planorbe est un mollusque gastéropode de 10 à 30 mm dont la coquille est enroulée dans un plan. Elle vient respirer à la surface.
Oiseaux

101 Espèces d’oiseaux ont été observés sur le site des Hortillonnages. En voici 5 parmi les plus fréquentes.

Le Héron cendré, grand, gris pâle avec un long bec jau-nâtre, le héron se tient longuement immobile, debout dans l’eau ou à proximité. Il vole les pattes tendues et le cou replié. Ses battements d’ailes sont lents. Il niche en colonie.

Le mâle du Canard Colvert a la tête verte, un collier blanc et la poitrine brune, la femelle a un peu d’orange sur le bec. Les deux ont les pattes oranges. Il niche près de l’eau sous la végétation, parfois dans des cavités ou sur des arbres têtards.
La Poule d’eau a un bec rouge et des raies blanches sur les flancs. Elle décolle de l’eau en courant à la surface et elle vole très bas. Elle niche dans les roseaux et buissons près de l’eau.
Le Grèbe huppé a un cou blanc, une huppe noire et une collerette rousse. Sa parade nuptiale est remarquable. Il se nourrit de poissons.
La Foulque macroule a le bec et une plaque frontale blancs. Son poussin a une tête rouge orange. Elle est plus grosse que la poule d’eau. Elle a de plus grands doigts lobés . Elle plonge souvent et décolle après une course sur l’eau. Elle niche dans les roseaux.
Plantes
semi-aquatiques

Elles ont leurs racines dans la vase, la base de leurs tiges dans l’eau et le reste dans l’air.

Plante rudérale (qui pousse dans un milieu involontairement modifié par la présence de l’homme)
Elle indique un sol compacté, soit riche en humus, soit riche en matière organique en cours de fossilisation. plante bisannuelle (fait son cycle sur 2 ans)
Les Phragmites sont les roseaux les plus hauts (jusqu’à 2m). Leur épi blan-châtre à maturité semble très léger.
Les Massettes (Typha) sont aussi de grande taille mais elles ont des feuilles très larges et un épi dense très caractéristique.
La Sagittaire présente 3 types de feuilles : les immergées en forme de ruban. Les Flottantes rondes et les Aé-riennes les plus connues en forme de fer de lance et les fleurs sont blanches.

Le Rubanier (ruban d’eau) a des fleurs d’un vert blan-châtre disposées en
Le Plantain d’eau est assez fréquent dans les eaux pro-fondes. Sa floraison donne un épi peu dense de fleurs blanches.
Accès rapide

Préparer votre visite

Dates et horaires d'ouverture

Les jours d'ouverture, les nocturnes
et les horaires, pour toute la saison.

Tarif & Réservation

Les billets sont à acheter sur place ou sur réservation par téléphone.

L'association APSSEH

La visite en barque représente 10% de notre activité